Exposition Camille Claudel

 » De la grâce à l’exil « 

Mardi dernier, un groupe de 11 membres des AVV a visité cette exposition à l’hôpital psychiatrique de Montfavet. C’est dans ce lieu tout à fait emblématique, encore appelé à l’époque l’asile de Montdevergues, que la grande sculptrice a été internée trente ans !… une éternité… et s’y est éteinte, dans l’oubli, en 1943.Camille Claudel en 1929

Que dire de cette visite, si ce n’est que la tragédie de la vie de Camille nous émeut tout autant que son génie ?

C’est à travers la triple approche de l’exposition : « La femme, la folie, la création » que nous entrons dans l’univers de Camille Claudel.

Bien que Camille Claudel n’ait jamais sculpté à Montdevergues, l’’exposition tourne autour d’une douzaine de bronzes choisis avec soin pour mettre en évidence tout à la fois le parcours artistique d’une femme passionnée mais aussi les meurtrissures de son existence. Citons entre autres L’implorante, la Femme Accroupie, œuvres puissantes d’où se dégage toute l’intériorité de l’artiste.

L'implorante

Autour des bronzes, des panneaux explicatifs, une reconstitution de son atelier parisien, mais aussi des documents épistolaires saisissants comme une lettre de la mère de Camille demandant l’internement définitif de sa fille !

La conférencière nous a renseignés sur les conditions de vie dans l’hôpital, et notamment durant la guerre ; à la porte d’entrée du musée une plaque de marbre rappelle que 2000 personnes, dont Camille, y sont mortes de dénutrition, choix délibéré des autorités qui imposent des restrictions particulièrement draconiennes pour les personnes atteintes de troubles mentaux.Plaque commémorative Expo Camille Claudel

Enfin, faisant partie intégrante de l’exposition, des productions (peintures, sculptures…) des ateliers de création de l’hôpital complètent cette découverte du monde de ceux qui dérangent par un comportement atypique et que l’on qualifie bien vite de fou, d’aliéné ; nous découvrons des productions saisissantes, qui mettent parfois mal à l’aise, mais dont certaines révèlent un réel talent artistique.

Car bien sûr se pose sans cesse durant la visite, la question de l’internement de Camille. Elle a été conduite à Ville-Evrard juste après la mort de son père, son seul soutien, avant d’’être transférée à cause de la guerre à Montdevergues, très loin de chez elle. Bien sûr, Camille souffrait de troubles paranoïaques. hallucinations, délires de persécution…. Mais l’internement de Camille est bien controversé de nos jours. Internement abusif, cela semble évident, en tout cas particulièrement effrayant par sa durée, par la solitude complète qu’on lui impose, puisque sa famille demande que soient limitées les visites et les correspondances : de 1913 à 1943, sa vie n’est qu’attente, attente d’un courrier, d’une visite (sa mère ne viendra jamais la voir… En trente ans, son frère, Paul Claudel, n’est venu qu’une quinzaine de fois). A sa mort, son corps n’est pas réclamé par sa famille. Sa dépouille a été inhumée dans une fosse commune du cimetière de Monfavet.

Comment ne pas être bouleversé par cette exposition ? Bien sûr, nombre d’entre nous connaissions déjà bien ce destin tragique d’une femme qui portait sans doute une fragilité en elle, mais ce passage dans ce lieu même où Camille a été enfermée prend une résonance toute particulière et suscite nombreuses réflexions que nous échangeons dans notre groupe. Les difficultés à pouvoir exercer son art, à se faire reconnaître, la plaçant dans une grande détresse morale et financière,, ses années de passion tumultueuse avec le grand Rodin qui lui a fait beaucoup d’ombre et qu’elle hait tout autant qu’elle l’a aimé, l’attitude de sa famille, de sa mère surtout, toutes ces blessures ne peuvent que fragiliser davantage l’équilibre mental d’un être passionné.

Camille Claudel, c’est un poignant destin de femme qui fait partie de la mémoire de notre département. Cette exposition se tient jusqu’au 2 juin 2013.Programme expo Camille Claudel                                                                                                                                                                                       M.C.B

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :