Café Mémoire Ingénieurs & architectes provençaux

carte de Brun

Carte Esprit-Joseph Brun, dit Brun cadet

42ème Café Mémoire
Vendredi 17 Juin 2016
Les Ingénieurs et Architectes Provençaux

Par Jean Dubuisson

P1060940Ce dernier Café Mémoire avant l’été rassembla une cinquantaine de personnes autour du traditionnel plateau-repas dans une joyeuse atmosphère de belle soirée d’été. Une dizaine de personnes vinrent se joindre à l’assistance à la fin du repas pour suivre la conférence de Jean Dubuisson.

Celui-ci était déjà venu il y a quelque temps nous parler de la culture de la garance en Vaucluse. Cette fois, il allait nous présenter des ingénieurs et architectes qui ont œuvré en Provence. Au contraire des savants, tel Raspail dont bien des rues ou places portent le nom, ces hydrauliciens, chimistes, architectes ne jouissent pas de la même notoriété, alors que pourtant leurs réalisations ont transformé notre région, et bien sûr leurs inventions ont largement dépassé le cadre régional.
Jean Dubuisson allait réparer cette injustice en les faisant sortir de l’ombre.

Laissons Marie-Claude S. nous livrer ses explications.

Le conférencier a choisi de répartir les ingénieurs et architectes en plusieurs catégories :
Les hydrauliciens, les chimistes, les architectes industriels et les ingénieurs religieux.

                                                                                                  Les hydrauliciens :

Adam de Craponne
est l’ingénieur qui a irrigué la plaine de la Crau. D’abord par un canal de la Durance jusqu’à Salon, exploité par des moulins, puis ce canal a été prolongé jusqu’à Arles. Il a alors servi à irriguer la Crau désertique jusque là et qui est devenue un jardin.

Louis_GiraudLouis Giraud a imaginé et réalisé le canal de Carpentras destiné uniquement à l’irrigation.

Henri Pitot reçu à l’Académie des Sciences en 1724, revient en 1740 dans le Gard pour faire des travaux hydrauliques. Il a inventé le tubesonde_de_Pitot de Pitot, dispositif de mesure des eaux courantes et de la vitesse des bateaux, instrument toujours utilisé sur les avions afin de maintenir l’appareil au-dessus de la vitesse de décrochage. Il est aussi à l’origine de la construction d’une route au bas du pont du Gard pour le préserver du passage des commerçants. Il a ainsi sauvé le pont.

François Zola, père d’Emile Zola, a imaginé le barrage « voute ». Le premier a été construit prèsd’Aix-en-Provence pour l’alimenter en eau potable, c’est le barrage Zola.

Jules Ronchetti s’est lui intéressé au savon de Marseille. Alors qu’au départ on utilisait les cendres de salicorne pour sa fabrication, il a trouvé un nouveau procédé : il va créer la lessive Persil composée de perborate et de silicate, d’où son nom.

Les chimistes :

Jean-Baptiste Dumas,
député et ministre, a créé l’Ecole Centrale à Paris.

Henri Merle
a créé la première usine de production chimique en France à Salindres dans le Gard.

Alfred Rangot
s’est associé à lui pour travailler l’aluminium, métal nouveau au 19° siècle.

Paul Louis Toussaint Héroult
a lui aussi étudié l’aluminium

Ernest Solvay,
ingénieur belge, a produit de la soude et a construit les Salins de Giraud, village ouvrier sur le modèle des corons : maisons et jardins pour les ouvriers et les ingénieurs, un hôpital, une coopérative pour l’alimentation, un cercle de jeu.

Jules Ronchetti
s’est lui intéressé au savon de Marseille. Alors qu’au départ on utilisait les cendres de salicorne pour sa fabrication, il a trouvé un nouveau procédé : il va créer la lessive Persil composée de perborate et de silicate, d’où son nom.

 

Les architectes industriels :

La famille Dussaud
s’occupait des installations et aménagements portuaires. Elle a ainsi travaillé à l’agrandissement du port de Marseille, au port d’Alger, aux bassins de Cherbourg, à Port SaÏd, au Chili. Elle a développé les carrières de chaux de Pavin de Lafarge en Ardèche, chaux qui résistait à l’eau de mer. Elle a participé à la construction du funiculaire de Notre Dame de la Garde à Marseille et du canal de Suez.

 

Les ingénieurs religieux :

Athanase Kircher a installé à Avignon (à la médiathèque actuelle) une horloge très astucieuse qui indiquait l’heure locale, l’heure solaire, le jour, le nombre d’heures depuis le lever et jusqu’au coucher du soleil, les signes zodiacaux.

Joseph Antoine Pernety, encyclopédiste des Malouines et de la Patagonie, a écrit un livre sur les indiens de Patagonie. Il a étudié le secret de la pierre philosophale. Il a été accueilli par le marquis de Vaucroze à Bédarrides au château du Mont-Thabor. Actuellement, deux loges maçonniques d’Avignon portent son nom.

Joseph Galien, professeur de philosophie à l’université d’Avignon, a imaginé l’aérostation. Monsieur de Montgolfier se serait servi de cette étude pour créer la montgolfière.

Pour terminer, Jean Dubuisson évoque un cas à part,Madeleine_BRES

Madeleine Brès, fille d’un charon, qui a fait des études de médecine malgré toutes les difficultés pour une femme en ce milieu du 19° siècle. C’est finalement l’impératrice Eugénie qui lui fera avoir les autorisations nécessaires. On lui refusera plus tard l’internat, mais ce sera la première femme française diplômée de médecine.

Public attentif 07.2016Des applaudissements nourris saluèrent cette présentation fort intéressante.
Puis c’est dans la bonne humeur générale que l’on souhaita de bonnes vacances à tous, non sans avoir au préalable annoncé les prochains rendez-vous :
les 13 et 14 août dans le cadre des Médiévales de Velleron, où nous présenterons le dernier livre édité par l’association :
UGO ou la métamorphose des pierres de Philippe Jean Coulomb, roman historique régional se déroulant au Moyen Age..
– le 17 septembre, dans le cadre des Journées du Patrimoine, ce sera l’inauguration de la plaque de l’école et du lutrin consacré à Monsieur Albert Miquel, un enseignant à Velleron qui a pratiqué la méthode Freinet et a marqué toute une génération d’écoliers dans les années 1930-1940.
– le 14 octobre aura lieu la prochaine conférence. Il s’agira d’un événement tout particulier, puisque nous fêterons les 10 ans des Cafés Mémoire, formule alliant culture et convivialité, qui séduit toujours autant les participants.

Bel été à tous !

MC.B-MC.S-MK

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :