« Le Curé du Diable »

9

Derrière ce titre provocateur, se cache l’un des plus célèbres procès en sorcellerie du XVIIe siècle, plus connu sous le nom «d’Affaire Gaufridy».

Les guerres de religion, qui ont sévi en Provence comme dans le reste du royaume, ont laissé de vives cicatrices, même au-delà de la promulgation de l’édit de Nantes en 1598 par Henri IV, couronné roi de France après s’être converti au catholicisme.
Tout oppose Aix, aristocratique capitale de la Provence, à Marseille, bourgeoise et rebelle, qui a beaucoup perdu en autonomie lors du rattachement de la Provence à la couronne de France… lire la suite de cet article…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :