Sur les pas de Jean-Henri Fabre

Nous étions encore sous le charme provençal et venions de quitter Frédéric Mistral et les Félibres, rencontrés lors du précédent Café Mémoire, que déjà il fallait se préparer à accueillir Jean-Henri Casimir Fabre, lui-même Félibre, (en 1909, Il est élu Majoral du Félibrige -Cigalo de Carcassouno, o de l’Amourié- ) mais aussi, grand savant qui pense en philosophe, voit en artiste, sent et s’exprime en poète, comme aimait à le qualifier, l’académicien Jean Rostand… lire la suite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :