Traditions de Noël, « l’argus des jeunes filles du village »

Si la tradition du blé s’est relativement bien perpétuée, il est par contre une tradition, qui, elle, ne doit plus beaucoup se voir.

Il était de coutume, durant les quatre semaines qui précédaient Noël, d’aller donner l’aubade aux jeunes filles que l’on souhaitait épouser. Encore plus particulier, on rapporte qu’en certains lieux du Var et des Alpes Maritimes, la veille de Noël, chaque jeune fille devait faire un gâteau, ceux-ci étaient récupérés par l’abbé de la jeunesse qui les entreposait jusqu’au lendemain de Noël. Ce jour-là, toute la jeunesse se rassemblait sur la place du village et les gâteaux étaient mis aux enchères.

Avant de lancer les enchères, il était de coutume de faire l’éloge de la pâtissière. Cette tradition permettait deux choses, aux jeunes hommes de régler leurs comptes ou déclarer leur amour à une jeune fille, et aux jeunes filles de juger sur des actes leur galant qui devait tout faire pour acquérir le gâteau de sa belle.

M.K

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :